MOISTURIZING !

Sur les emballages de vos produits, dans toute votre communication, il faut écrire en anglais, c'est une évidence ! Heu... mais au fait, qui a dit ça !?




On a souvent tendance à reproduire instinctivement ce que les autres font. C'est rassurant. On se dit, naturellement, que si de nombreuses personnes vont dans un sens, ce n'est pas sans raison. Le risque avec cette stratégie, si on ne prend pas le temps de bien réfléchir, c'est qu'on peut rapidement se retrouver dans une impasse !


Il s'agit ici d'un comportement d'imitation qui semble, à priori, ne pas être catastrophique mais le modèle que vous suivez est-il le bon, celui qui est le plus adapté à votre situation ? Si ce n'est pas le cas, vous risquez de passer à côté de vos acheteurs !


Les grandes marques internationales sont présentes sur tous les continents et doivent gérer la diffusion d'un même produit sur tous les marchés de la planète. Les problématiques que ces grandes marques rencontrent ne sont pas les vôtres !


Elles ont, en ce qui les concerne, tout intérêt à mettre en avant l'anglais et à présenter cette langue comme la langue internationale par excellence. Néanmoins, sur certains marchés importants (Chine, Inde, Japon par exemple), elles n'hésiteront pas à adapter leurs publicités, leur communication et même la composition du produit qu'elles souhaitent vendre pour répondre aux particularités locales.


Un acheteur de voiture chinois, par exemple, n'a pas les mêmes attentes qu'un acheteur européen d'où la présence sur le marché asiatique de modèles et d'options différentes et spécifiques.


Et vous dans tout ça !?

La meilleure crème "moisturizante" du monde !?


Sur les pots et les emballages de nombreux produits de beauté (des produits relativement onéreux que la consommatrice doit appliquer sur son visage par exemple) il est mentionné : moisturizing.


Ajoutez à cela les mentions : "moisture-surge", "auto-replenishing", "anti-wrinkle" et vous risquez rapidement de laisser votre client dans des méandres de perplexité.


Nous avons réalisé un petit sondage sans valeur scientifique sur différents lieux de vente et savez-vous ce que 100% des personnes interrogées nous ont répondu lorsque nous leur demandions ce que signifie "moisturizing" ?


"Je ne sais pas ce que ça veut dire... ça doit vouloir dire...", cela n'est-il pas interpellant ?


Dans ce cas particulier, cela ne va pas empêcher la cliente d'acheter un produit par effet d'entraînement (si tous les marques font pareil je n'ai pas le choix donc je suis le mouvement et achète le produit par obligation). Mais, comment un consommateur se comporte-t-il dans un contexte différent ? Le choix d'achat ne se porte-t-il pas, plus naturellement, sur ce qu'on comprend aisément ? Oui, évidemment !


Quelles leçons tirer de cette expérience ?


  • C'est en étant proche de votre consommateur que vous avez les meilleures chances de vendre votre produit ou votre service. Qui lirait, avec plaisir et volontairement, la notice de son médicament, sa posologie, dans une autre langue que la sienne ? Personne !


  • Une des règles de base du marketing consiste à faciliter le processus d'achat d'un client ou prospect. Chaque fois qu'un potentiel consommateur ne comprend pas un terme dites-vous que c'est comme si vous aviez mis, vous-même, un obstacle sur le chemin de votre propre réussite ! Vous pensez être tendance ? Vous vous tirez en fait une balle dans le pied !


Tout le charme de... l'Italie !!??


  • Se démarquer de la concurrence est un avantage que vous obtiendrez en vous rapprochant du consommateur et non en vous en éloignant. Si vous travaillez dans le tourisme dire bienvenue dans de nombreuses langues est positif mais n'oubliez tout de même pas votre propre langue ! Un unique panneau "Welcome" sera compris par de nombreuses autres nationalités mais il passera presque totalement inaperçu et ne créera aucun lien avec votre clientèle !


  • Vous faites un produit de terroir, authentique, et une grande partie de votre communication est en anglais. Vous pensez bien faire ? C'est une erreur ! Un client étranger veut acheter un produit authentique, différent que celui qu'il pourrait trouver en bas de chez lui dans le premier supermarché venu. Voir partout sa propre langue dans votre communication rendra votre produit standard. Cela banalisera votre savoir-faire.


Ils vous semblent beaux les "turnip" ? Vous préférez du "cabbage" ?


  • Adaptez votre communication en fonction de votre produit ou service. Vous vendez des produits bio en circuit court, vous défendez la permaculture, un mode de production respectueux de l'environnement et vous indiquez : "cranberry" ou "blueberry". Est-ce là une façon de communiquer cohérente et positive ? Pas vraiment.


La phrase souvent répétée : "tout le monde parle anglais !" est un bien vilain mensonge qui risque de vous coûter cher. De très nombreuses personnes se débrouillent avec l'anglais, pas davantage.


Au moment de signer un contrat ou d'effectuer un acte d'achat important, tout le monde préférera comprendre avec certitude la nature de son engagement. Pensez à rassurer !


Ah oui, "moisturizing" signifie hydratant !

Drève Richelle, 161

1410 Waterloo

Belgique

Crédits

0494 30 60 30

info@luxmundi.be

BE 0675 934 996

IBAN : BE41 3630 6457 9610